Usages vidéos de la tablette en EPS

Les tablettes numériques ont ceci de pratique qu'elles permettent à la fois de filmer et de montrer ce qui a été filmé. Mais plusieurs précautions sont nécessaires. Tout d'abord, les questions de droit à l'image sont à considérer avant toutes les autres. Il faut retenir que toute prise de vue est autorisée si elle est destinée à un usage pédagogique qui reste au sein de la cellule classe. C'est la diffusion des images qui peut poser problème. Le site de l'académie de Lyon témoigne des bonnes pratiques à suivre. D'un point de vue pédagogique et didactique, le recours à l'image numérique présente divers avantages. L'académie de Poitiers a réalisé un document particulièrement éclairant.


 

L'application de camera par défaut de vos tablettes est efficace pour des actions simples. Filmer une séquence de step, un numéro de cirque, prendre en photo les participants d'une journée d'UNSS sont autant d'usages pour lesquels l'application par défaut suffit.


Analyse vidéo en temps réel

Faire une analyse vidéo nécessitait il y a peu de temps d'une caméra, d'un ordinateur et d'un logiciel onéreux. Aujourd'hui la tablette suffit. De nombreuses applications existent : Coach's Eye, Dartfish Express, Kinovea en font partie. Nous avons une préférence pour "Technique" (anciennement Ubersense), gratuite et bien pensée.

 

Si dans un premier temps, c'est l'enseignant qui manipule l'application, les élèves deviennent vite autonomes avec Ubersense. Il faut cependant respecter certains principes :

- définir les rôles, qui filme, qui est filmé : "Qui fait quoi ?"

- définir clairement le ou les critères d'observation : "Que doit-on observer ?"

- réduire le temps de prise de vue : entre 5 et 10 secondes suffisent

- définir l'emplacement de la tablette : le mettre sur un pied (un pupitre) est quasi indispensable pour une analyse de qualité

 

L'analyse en elle-même peut se faire en petit groupe sur la tablette ou en grand groupe si vous allez les moyens de projeter l'app sur un grand écran. Plus le critère d'observation est simple et plus il est possible de laisser les élèves s'auto-évaluer ou se co-évaluer. L'analyse vidéo ne porte ses fruits qu'avec un certain niveau de pratique, le débutant n'est pas capable de modifier son comportement à partir d'un feed-back vidéo.

Adobe Spark Page



Retour vidéo différé

Le capteur vidéo permet également de filmer en différé, c'est-à-dire que la tablette filme l'élève puis montre les images avec un différé, de sorte que l'élève puisse voir son action. Nous vous proposons ici d'utiliser Video Delay, très simple d'utilisation qui n'a besoin que de deux paramètres de fonctionnement : le temps d'enregistrement et le délai de lecture. La version payante de l'app dispose de fonctionnalités avancées notamment d'une meilleur qualité d'image et de la possibilité d'enregistrer les prises de vue.

 

Cet usage nécessite une organisation très précise puisque l'app tourne en boucle et "n'attend pas" l'élève qui bavarde. Il faut ainsi prévoir un signal clair pour que l'élève passe au bon moment, celui où il sera filmé.



Réaliser un montage vidéo

Les occasions ne manquent pas de mettre en valeur le travail des élèves : un enchainement de gymnastique ou d'acrosport particulièrement réussi, un spectacle en cirque, une sortie APPN, un séjour au ski, un championnat de France UNSS... De nombreux moments méritent une trace numérique. Pour cela, iMovie sur iPad est un outil pratique et puissant que les élèves peuvent manipuler. Le lien ci-dessous vous conduira vers un livre numérique interactif (iBook) créé en partenariat avec l'UCPA pour maîtriser toutes les ficelles de cette app de montage vidéo. Le chapitre 4 est dédié au montage vidéo sur iMovie.